En 2016, DataCloud Europe s’étend jusqu’au continent africain!

Cette année, l’événement accueillera le premier sommet sur le déploiement d’infrastructures informatiques en Afrique, un continent plein d’opportunités pour les nouveaux investissements. En effet, l’industrie des data center en Afrique s’est progressivement développée ces dernières années, jusqu’à un tel point que beaucoup sont désormais prêts à y prendre part.

De l’autre coté de la mer mediterranée, le continent africain souffre d’un manque d’apport énergétique en continu, ce qui empêche les installations sur place de respecter les normes internationales. De plus, l’absence d’un capital suffisant, d’une connexion internet fiable et l’énorme besoin en réseaux de fibre noire n’arrangent pas les choses. En conséquence de cela, la plus grande partie du contenu africain est hébergée sur les autres continents. Jusqu’à ce que les investissements en cables sous marins et infrastructures terrestres voient le jour, le trafic internet en Afrique sera grandement dépendant des data center extérieurs.

Heureusement, la situation est en train d’évoluer. L’Index Cloud Global de Cisco (GCI) prédit qu’ à partir de 2018, les régions du Moyen-Orient et de l’Afrique détiendront le plus important taux global de croissance en trafic cloud (54% du taux de croissance annuel composé [CAGR]). Il prévoit également que les traffic IP pour ces régions atteindront 9.4 exabytes/mois en 2019, 44% de CAGR et 6.3 de croissance.

Quels seront les principaux facteurs des investissements pour les data center? Le câblage sous marin s’étend, les banques investissent pour rendre leurs data center plus robustes et les entreprises de télécommunication font tout pour ne pas être laissées sur le banc de touche. Les riches pays pétroliers comme le Nigeria et l’Angola détiennent quant à eux les Data Center les plus avancés du continent. Mais ce n’est pas tout:

- Pour les investisseurs, quels sont les prochains gisements financiers?
- Comment les infrastructures – la fibre, le réseau, le cloud, les data center – seront évalués et financés?
- Quels sont les risques?
- Qu’est-ce qui freine encore les géants d’internet pour le déploiement d’infrastructures sur ce continent?

Toutes ces questions seront étudiées prochainement lors du sommet africain de DataCloud!